gds

VERY NICE

#lagaredusud

MANGER CHINER CHILLER

#lagaredusud

LA GARE DU SUD

FOOD & SHOPPING
01

LA GARE DU SUD

Présentation

Le projet est né de la volonté de concentrer toute l’ébullition de la Libération en constante mutation, de capter toute l’énergie de la modernité alentour et de la mettre en résonnance avec le patrimoine et l’histoire du quartier qui l’ont modelé.
A l’instar de la Gare du Sud, pavillon dessiné par Gustave Eiffel pour l’exposition universelle de 1889 à Paris, démontée, transportée jusqu’à Nice, puis ajoutée au bâtiment des voyageurs en 1891 pour devenir la Gare des Chemins de fer de Provence. Après de nombreuses années en activité, la Gare est déplacée quelques dizaines de mètres plus loin, la Halle est démontée en 2003 pour laisser place à un parking à ciel ouvert. Le bâtiment des voyageurs, suite à une réhabilitation en 2013 devient une bibliothèque, la Halle est restaurée et achevée d’être remontée en 2017 dans le cadre d’une vaste opération de rénovation du quartier effectuée par l’agence RRA.

02

LA GARE DU SUD

Le programme

, élaboré par URBAN RENAISSANCE avec ENIA, s’inscrit dans ce contexte historique très contrasté. Les restaurants institutionnels, le marché, le nouveau cinéma, les nouveaux logements et commerces, la proximité avec l’arrêt du tramway, font bénéficier à la Gare du Sud d’une attractivité naturelle, drainant des populations très diverses, allant des habitués du quartier aux touristes, en passant par les nouveaux arrivants.
En plein milieu de ce parvis piéton, la Halle d’abord destinée aux trains, devait retrouver une échelle humaine afin de catalyser les interactions sociales. Un univers à l’intérieur est créé, axé autour de la détente et composé pour déguster, flâner, chiner ou se divertir.

03

LA GARE DU SUD

Le rez-de-chaussée

est le lieu de toute l’animation. En lien direct avec l’extérieur, par ses grandes baies vitrées et ses nombreux accès, il est construit comme une interface entre l’extérieur et l’intérieur. Les kiosques de restauration, en vitrine le long des façades, orientent le projet à la fois vers le quartier et vers le centre de la Halle. Le traitement colorimétrique, hommage aux couleurs du vieux Nice vient symboliquement renforcer cette porosité.

04

LA GARE DU SUD

Le cœur de la Gare du Sud

, situé sous la nef centrale, accueille les salles de convivialité, des comptoirs et un bar, lieux chaleureux par essence. Activités sédentaires, elles sont propices à la contemplation de la sous face et de la structure élancée. La mise en valeur du patrimoine est soulignée par quelques petits détails, clins d’œil à la Belle Epoque, à l’Art Déco, et aux trains du début du XXe siècle ; la présence historique des quais se lit en filigrane dans l’incrustation de fines baguettes de laiton au sol délimitant les espaces de circulation ; l’intégration de plantes exotiques réalisée par GALLY PAYSAGE vient créer un jardin d’hiver faisant écho à cette architecture de métal et de verre.

05

LA GARE DU SUD

La mise en scène

du rez-de-chaussée est visible depuis le niveau de la mezzanine se glissant sous les ailes de la Halle. Ce nouveau plancher d’une grande technicité, travaillé en collaboration avec le bureau d’études ARTELIA, s’insère délicatement dans le volume existant sans toucher à sa structure ainsi préservée.

L’effervescence est perçue sous de nouveaux points de vue détachés du sol, renforçant la théâtralité du lieu. Placés sur le cheminement, des escaliers généreux assurent un lien fort entre l’étage et le niveau de la ville. Le parcours ceinturant l’espace central invite naturellement à la flânerie et la déambulation.

06

LA GARE DU SUD

La composition

s’achève sur un volume suspendu aux lignes épurées côté Ouest. Situé en vis-à-vis de la bibliothèque, il est visible de partout et met en résonance le dialogue entre la charpente Eiffel et l’ancienne gare maçonnée. Identité forte pour le projet, cette boîte se détache de l’ensemble par son traitement matériel et colorimétrique. Sa surface miroir reflète la nouvelle activité de la Halle et amplifie son ambiance, devenant ainsi le lieu des activités culturelles de la Gare du Sud.
Toute la volumétrie du projet est conçue pour souligner la symétrie existante et renforcer la lecture de l’axe Est Ouest. L’utilisation de matériaux nobles et tactiles, comme le marbre, les faïences uniques et variées, le métal doré, le bois, le verre, renforce l’expérience sensorielle du lieu et illustre cette articulation entre le programme généreux et le patrimoine existant.

07

LA GARE DU SUD

enia architectes

L’agence enia architectes a été fondée en 2003. Elle est dirigée par trois architectes associés de formation pluridisciplinaire : Mathieu Chazelle, Brice Piechaczyk, Simon Pallubicki. L’agence est implantée à Paris et New Delhi et compte une cinquantaine de collaborateurs.
Enia exerce dans le monde entier sur des programmes d’une grande variété. Parmi ses références cohabitent des équipements publics et culturels, des infrastructures de transport mais aussi des bâtiments tertiaires et commerciaux. Chacun de ses projets est abordé avec la même rigueur et le même soin ; elle développe des méthodes inédites sur la prise en compte de ces variations d’échelle.
L’agence développe en outre depuis 15 ans d’ambitieux programmes de recherche lui permettant de concevoir avec toujours plus d’agilité à des projets de grande complexité.

Alice Pilastre
Artiste de la Gare du Sud Alice Pilastre est une artiste, designer textile spécialisée en tapisserie contemporaine.

Sa démarche artistique prend en considération les traditions textiles et en invente, par le biais de la sculpture, un tout nouvel aspect. Dans son espace de travail, parmi une matière collectée au fil des ans, Alice connecte les lieux de l'enfance, les demeures du passé et s'en inspire.

Pour la Gare du Sud, son installation nous invite à regarder la Halle, à en apprécier l'architecture Eiffel en révélant subtilement la structure de la grille. Cette œuvre originale s'inspire du jeu des nuages dans le ciel dévoilant ombre et lumière.

L'horloge, logo de la Gare du Sud, nous invite au voyage gourmand, le temps d'une rêverie, et d'arrêter le temps.

MANIFESTO

La nouvelle Gare du Sud de Nice
invitation au voyage gourmand

Mai 2019 verra la renaissance de la nouvelle Gare du Sud entièrement dédiée à Nice, aux Niçois, à la gastronomie, au vintage et à la culture sous toutes ses formes. Porte d'entrée de la ville comme par le passé, la gare du sud est un nouveau lieu urbain résolument contemporain. Monument emblématique du Quartier Populaire de la Libération auréolé par son célèbre marché, la Gare du Sud a longtemps conjugué son histoire au passé. Aujourd’hui, elle renait, rajeunie, décalée et gourmande. Première halle gourmande de France, elle est dans l’air du temps et donne le tempo d’un nouvel art de vivre à la niçoise inventif, convivial et culturel. Anti-centre commercial mixant restauration, gastronomie, vintage et évènements artistiques, cette nouvelle halle populaire est gratuite et ouverte à tous. Animée en permanence, la Gare du Sud permettra à chacun d’aller et venir dans une ambiance musicale et culturelle.
A l’instar de la Gare d’Orsay, sa contemporaine, devenue un musée incontournable, la Gare du Sud de Nice se métamorphose et devient un haut lieu de vie à découvrir absolument.

HISTOIRE

Inaugurée en 1892, la gare de la Compagnie de chemins de fer du Sud brasse et embrasse la Provence tout entière. Au seuil de la Ville, les réseaux ferroviaires véhiculent hommes, animaux, produits, senteurs, sonorités et couleurs du pays niçois à travers la haute Provence, le Dauphiné, le Haut Var et le bassin de la Durance. Fermée un siècle plus tard, en 1991, la Gare a failli disparaître, a connu divers projets, a été protégée en partie puis est finalement magistralement réhabilitée par le cabinet d’architecture de Reichen et Robert.

UN NOUVEAU LIEU DE VIE NIÇOIS

Lorsque Olivier Durand, Président Directeur général d’Urban Renaissance prend en main la nouvelle destinée de la Gare du Sud ; il choisit de renouer avec l’esprit du lieu pour mieux le réinventer.

Son challenge : redonner aux Niçois le chemin de cette ancienne gare monumentale, la faire découvrir largement hors des frontières en réactivant son ADN : faire résonner le Sud autour de ses papilles en invitant une trentaine de restaurateurs niçois à s’installer dans la Gare du Sud.

L'IDÉE :

Créer une grande halle contemporaine où l’on vient se restaurer, chiner, boire un verre, écouter de la musique et découvrir les nouveaux talents. Il s’agit de hisser la gare du sud de Nice à la hauteur des lieux européens réputés pour leur attractivité et originalité tant sur le plan local que touristique à l’exemple des puces Portobello à Londres. Son rêve : sous la grande halle, voir, entendre, sentir, goûter, toucher le Sud par tous les sens. Réinventer le mouvement et les sons, retrouver sous la voûte les produits niçois consacrés, inviter à la découverte et au mariage de nouvelles saveurs, héler de nouvelles figures et toujours célébrer le partage d’un plat ou d’un vin.

la gare du sud

INSTAGRAM

la gare du sud

INFOS PRATIQUES
gdsico
Les horaires

du Mardi au Dimanche : 11h00 - 23h00
De Mai à Octobre les Jeudi Vendredi Samedi : 11h00 - Minuit

gdsico
les CONTACTs

35, avenue Malaussena 06000 Nice
Tel. 04 93 17 47 71
Mail. contact@lagaredusud.com

gdsico
les TRANSPORTS

BUS 37 - Saint Lambert
BUS 23 - Libération
TRAMWAY 1 - Libération

gdsico
le PARKING

Parking Q-Park - Gare du Sud
31 Rue de Dijon, 06000 Nice
08 10 07 72 75